Découverte fortuite d’un carcinome papillaire de la thyroïde associé à un carcinome épidermoïde du larynx : Quelle prise en charge ?
Ismail NAKKABI1 (inakkabi at gmail dot com) #, Mohamed ZALAGH1, Mohamed Tbouda2, Sara BRITEL1, Bouchaib Hemmaoui1, Ilias Benchafai1, Ahmed Rouihi1, Mohamed Sahli1, Amine Ennouali1, Benariba Fouad1
1 Service d’ORL et CCF, Hôpital Militaire d'Instruction Mohammed V - Rabat - Maroc. 2 Service d’anatomie pathologique, Hôpital Militaire d'Instruction Mohammed V - Rabat - Maroc
# : auteur correspondant
DOI
//dx.doi.org/10.13070/rs.fr.4.2357
Date
2017-09-10
Citer comme
Research fr 2017;4:2357
Licence
Résumé

Introduction : La découverte fortuite d’un carcinome différencié de la thyroïde, associé à un carcinome des voies aérodigestives supérieures est un fait clinique rare. Observation : Nous rapportons le cas d’un patient âgé de 56 ans, qui a bénéficié d’une laryngectomie totale pour cancer du larynx avec extension sous glottique. Une hémithyroïdectomie du côté de la lésion a été réalisée. L’examen anatomo-pathologique définitif a montré l’association d’un carcinome épidermoïde au niveau du larynx avec un carcinome papillaire, du lobe thyroïdien. Conclusion : Le pronostic dépend du carcinome épidermoïde dont le plan thérapeutique est établi. La prise en charge du carcinome thyroïdien associé reste largement controversée dans la littérature.

English Abstract

Introduction: incidental differentiated carcinoma of the thyroid associated with carcinoma of the upper aerodigestive tract is a rare condition. Case: We report the case of a 56-year-old patient who underwent total laryngectomy for laryngeal cancer with subglottic extension. Hemithyroidectomy on the lesion side was performed. The final pathologic examination showed the association of squamous cell carcinoma in the larynx with papillary carcinoma of the thyroid lobe. Conclusion: The prognosis depends on the squamous carcinoma which therapeutic management is established. The management of associated thyroid carcinoma remains largely controversial in the literature.

Introduction

L’association d’un carcinome différencié de la thyroïde à un carcinome épidermoïde du larynx est un fait clinique rare. Il s’agit le plus souvent d’une surprise histologique alors que l’examen clinique et scannographique de la thyroïde ne révèlent pas d’anomalie. Peu de cas cliniques sont rapportés dans la littérature et la prise en charge reste largement controversée.

Découverte fortuite d’un carcinome papillaire de la thyroïde associé à un carcinome épidermoïde du larynx : Quelle prise en charge ? Figure 1
Figure 1. fibroscopie naso-pharyngo-laryngée. lésion bourgeonnante leucoplasique totocordale droite atteignant la commissure antérieure.
Patient et observation

Un patient de 56 ans, tabagique chronique, a consulté pour dysphonie d’installation progressive, depuis 4 mois. L’examen fibroscopique a objectivé une lésion bourgeonnante leucoplasique, totocordale droite, atteignant la commissure antérieure (figure 1). La mobilité cordale était conservée. La TDM cervicale a montré un processus tumoral centré sur la corde vocale droite avec une extension à la graisse parapharyngée et individualisation d’un bourgeon endoluminal sous glottique, les cartilages laryngés paraissaient libres. Une biopsie sous anesthésie générale a mis en évidence un carcinome épidermoïde infiltrant et moyennement différencié. Le bilan d’extension était négatif. On a alors réalisé une laryngectomie totale avec évidement cellulo-ganglionnaire jugulo-carotidien fonctionnel bilatéral, associés à une hémithyroïdectomie et curage recurrentiel droits. L’examen anatomo-pathologique définitif a montré l’association du carcinome épidermoïde au niveau du larynx avec un carcinome papillaire, du lobe thyroïdien droit (figure 2) mesurant 1,2cm, bien encapsulé et sans embols vasculaires. Les limites d’exérèse étaient saines. Une thyroïdectomie de totalisation a été réalisée, le lobe gauche était hyperplasique sans signes de malignité. Le patient a ensuite reçu une radiothérapie externe en complément de la prise en charge de son carcinome épidermoïde. Un balayage corps entier à l’iode 131, réalisé au cours de la radiothérapie, a montré un résidu thyroïdien cervical avec absence de métastase à distance. Nous avons préconisé un complément d’irathérapie.

Découverte fortuite d’un carcinome papillaire de la thyroïde associé à un carcinome épidermoïde du larynx : Quelle prise en charge ? Figure 2
Figure 2. histologie. a= carcinome papillaire, de 1,2 cm, bien encapsulé, sans emboles vasculaires, au niveau de la thyroïde. b = Processus carcinomateux à différentiation épidermoïde, au niveau du larynx.
Discussion

Les indications d’une thyroïdectomie en association à la laryngectomie totale sont bien établies : l’extension sous-glottique, parapharyngée et à la commissure antérieure [1]. Cette thyroïdectomie peut conduire à la découverte fortuite d’un carcinome différencié de la thyroïde, associé à un carcinome des voies aérodigestives supérieures, fait clinique rare avec peu de données rapportées dans la littérature.

Le traitement de référence d’un carcinome des VADS est la chirurgie, souvent associée à une radiothérapie adjuvante. Alors que le carcinome différencié de la thyroïde fait appel à une chirurgie de totalisation suivie d’une irathérapie.

Leur association pose alors comme principale problématique la nécessité ou pas de traiter, suivant les protocoles standards, le cancer de la thyroïde de découverte fortuite.

D’après les données de la littérature, le pronostic est intimement lié au cancer des voies aéro-digestives supérieures [1], dont le plan thérapeutique est déjà établi. En effet Guzzo et al dans une série de 33 patients reçus sur une période de 40 ans a étudié les facteurs pronostics de cette association. 10 récidives tumorales ont été attribuées aux carcinomes des VADS alors qu’aucun carcinome différencié de la thyroïde n’a fait l’objet de récidive. Il en est de même pour Lenzi et al dans une série de 10 patients où aucune récidive de carcinome thyroïdien n’a été constatée [2].

Par ailleurs, Il a été démontré que la radiothérapie externe contribue au contrôle local du carcinome thyroïdien [3]. L’intérêt d’un complément d’irathérapie a donc été remis en question par plusieurs auteurs.

Cependant, Pitman et al [4] considère qu’une thyroïdectomie totale suivie d’une irathérapie sont nécessaires, en vue d’augmenter les chances d’éradiquer tout tissu thyroïdien métastatique ou résiduel.

Chez notre patient, on a décidé, dans un premier temps, de faire une chirurgie de totalisation ainsi qu’une radiothérapie externe comme seuls compléments. Ceci était justifié par l’absence de facteurs de mauvais pronostic du carcinome papillaire de la thyroïde. La présence d’un reliquat de tissu thyroïdien à la scintigraphie, nous a conduit à compléter par une irathérapie.

Conclusion

Nous suggérons la réalisation systématique d’une échographie cervicale en préopératoire, lorsqu’une thyroïdectomie doit être effectuée. Cette évaluation réduira l’incidence de carcinomes thyroïdiens fortuits et conduira ainsi à une prise en charge standardisée. Une thyroïdectomie totale réalisée d’emblée, dans de bonnes conditions, comporte moins de risque de tissu thyroïdien résiduel.

Conflits d’intérêts

Les auteurs ne déclarent aucun conflit d’intérêt.

Contributions des auteurs

Tous les auteurs ont lu et approuvé la version finale de ce manuscrit.

Références
  1. Guzzo M, Quattrone P, Seregni E, Bianchi R, Mattavelli F. Thyroid carcinoma associated with squamous cell carcinoma of the head and neck: which policy?. Head Neck. 2007;29:33-7 pubmed
  2. Lenzi R, Marchetti M, Muscatello L. Incidental nodal metastasis of differentiated thyroid carcinoma in neck dissection specimens from head and neck cancer patients. J Laryngol Otol. 2017;131:368-371 pubmed publisher
  3. Brierley J, Tsang R, Panzarella T, Bana N. Prognostic factors and the effect of treatment with radioactive iodine and external beam radiation on patients with differentiated thyroid cancer seen at a single institution over 40 years. Clin Endocrinol (Oxf). 2005;63:418-27 pubmed
  4. Pitman K, Johnson J, Myers E. Papillary thyroid carcinoma associated with squamous cell carcinoma of the head and neck: significance and treatment. Am J Otolaryngol. 1996;17:190-6 pubmed
ISSN : 2334-1009